AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On my way _ Kaylia (a)

Aller en bas 
AuteurMessage
Atlàs A. Luthià
    CHIC ADMIN • Devouring what was left of my pride

avatar

Féminin Messages : 117
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: On my way _ Kaylia (a)   Lun 16 Nov - 23:29

Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité.
Gladiator






    Un vent glacial soufflait sur Philadelphie, la ville était comme déserte. Pourtant je n’avais qu’un pull et un simple jean, autant dire que de nombreux frissons sur tout le corps. Une idée étrange me traversa l’esprit, il fallait que j’aille au cimentière, lubie étrange. La nuit commençait à se faire particulièrement sombre. La lune ne réussissait pas à illuminer ne serait-ce qu’une seule herbe dépassant sur la pelouse si bien coupée du cimetière. Un sourire s’afficha sur mon visage alors que je vis un brouillard épais s’installer sur les tombes alors que le vent faisait place à une air glacial. Quel cliché, le brouillard dans un cimetière abandonné et légèrement vieux. Ces images qui feraient peur à n’importe quel humain à la recherche d’un minimum d’épouvante.

    Mes cheveux ondulaient légèrement, le vent s’engouffrait sur ma nuque, provoquant de nouveaux frissons. Mon esprit était complètement embrouillé, chaque image qui défilait devant mes yeux était floue, rien n’avant de sens, tout tournait face à moi. Mes vies me semblaient inutile à présent, plusieurs personnes avaient souhaité ma mort, d’autre m’adulaient, pourtant rien n’avait de sens, tout me semblait fade et sans vie. Peut être que la vie vous semble fantastique ou encore magique, mais croyez moi, lorsque vous êtes immortel, que vous n’avez d’autre choix que de voir sans cesse des personnes mourir, vivre, danser ou tout autre verbe, vous avez l’impression d’avoir fait le tour, vous avez tout vécut. Bien souvent je me suis sentie persécuter, abandonnée ou encore sans défense, pourtant au fond de moi je savais que ma vie n’était pas constituée de ces choses inutiles, de ces sentiments qui nous font sentir que la vie est maussade. Pour la première fois depuis plus de cinq cent ans, je ressens le désir, le souhait, la volonté, appeler ça comme vous le voudrez, de tout abandonner. Pourtant, bien que ces sentiments de malaises me remplissent le cœur par moment, j’ai le pressentiment d’être encore utile, un minimum du moins. Ce cimetière n’est pas vraiment l’endroit idéal pour se ressourcer, pourtant je m’y sens bien. Bien que de nombreux mort soit à mes côtés, pour certaines des amis, je me sens en sécurité, le monde m’appartient. Ces moments uniques de léger bonheur que l’on ne ressent que très rarement sont très important.
    Un sourire vint alors se poser sur les lèvres alors que le vent se levait, dissipant ainsi le brouillard et par la même occasion mes idées noires. Avoir vécue aussi longtemps peut, peut-être vous faire repenser à certaines choses de votre passé dont vous n’êtes pas fière. Pourtant il peut également vous faire repenser aux plus beaux évènements de votre vie.

    Alors que le brouillard se dissipait j’aperçue une ombre légèrement lumineuse dans cette nuit sans lune, une ombre que j’aurais réussie à reconnaître entre mille. Son odeur acre et à la fois suave arrivait jusqu'à moi. Un sentiment de colère remplit alors mon cœur et mon esprit. Je ne supportais pas cette femme, et cela depuis bien longtemps déjà. Que faisait-elle ici ? Après tout, ce n’est pas le genre de personne qui vient regarder les déchet qu’elle geste sur son passage. La savoir aussi près de moi me dégoûtait, bien que mes sentiments pour Raphaël étaient à présent totalement inexistants, ma haine envers cette femme étaient bien réels.

_____________

The culprit, you act before thinking
Caught in your ignorant sin
And lying to your own reflection,
you thought you could hide
Deprived of my own innocence, denied
The infinity of recurring torment, your comeuppance
See, hear the torture inside
Devouring what was left of my pride
©️ Quietus Epica
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaylia Brighton
SEXYADMIN × your blood is all i want

avatar

Féminin Messages : 128
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 24

Piece of me
Relationships:

MessageSujet: Re: On my way _ Kaylia (a)   Mer 18 Nov - 16:59

Après deux heures de boulot, Kaylia décida de sortir prendre l'air. Elle venait de passer son après-midi à bosser sur deux dissertations, et pensa en riant qu'elle aurait pu dévorer son professeur pour sauter la corvée des devoirs. Mais le fait est qu'elle aimait bien garder un peu de normalité en elle. Comme si elle n'était qu'une étudiante de dix-neuf ans, pas une vampire envoutée par le sang et prête à tuer n'importe qui. Kaylia enfila sa veste en cuir et ses bottes, puis claqua la porte de sa chambre. Elle jeta un bref coup d'oeil dans le couloir pour vérifier qu'aucun humain ne traînait là, et remarquant le couloir vide, courut à la vitesse de la lumière jusqu'à la sortie. Dix secondes plus tard, elle était en train de marcher dans la rue, les cheveux au vent. Il devait être sept heures, mais les rues étaient toujours bondées. Elle ne pourrait donc pas goûter le sang d'un humain, ce soir. De toute façon, Raphaël l'avait rassasiée pour toute une semaine.

Ses pas la menèrent au cimetière. Elle ne sut pourquoi elle était là, mais décida d'y faire un tour. Elle adorait l'idée d'être une des seules personnes au monde à ne pas avoir peur dans un cimetière la nuit. Pour autant, Kaylia n'appréciait pas tant que ça les cimetières. Le combre, elle n'était pas du tout à l'aise. De voir ces tombes, se dire qu'il y avait peut-être des gens qu'elle avait tuée de ses propres crocs ... Au fond d'elle, ça lui faisait du mal. Mais son sang d'argent reprenait bien vite le dessus, comme toujours. Le cimetière était désert, plongé dans le noir mais la jolie blonde perçut tout de même une silhouette au loin. Une silhouette illuminée, dont le sang bleu coulait. Un vampire sang-bleu. Comme c'était amusant. Kaylia se rapprocha du vampire et poussa un long soupir en découvrant le visage de la petite blonde.
« Tiens donc. Tu n'as donc pas peur toute seule dans le noir, ma chérie ? » balança Kaylia, un sourire narquois au visage. La soirée s'annonçait finalement plutôt amusante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blue-blood.1fr1.net
Atlàs A. Luthià
    CHIC ADMIN • Devouring what was left of my pride

avatar

Féminin Messages : 117
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: On my way _ Kaylia (a)   Sam 21 Nov - 13:49

    Mon instinct ne m’avait pas trompé, c’était elle, elle se trouvait face à moi et la seule envie qui me venait au cœur était de lui arracher la tête. Que voulez vous, lorsque l’on n’aime pas, on n’aime, que se soit pour une raison X ou Y je ne pouvais pas supporter cette femme. Son air supérieur me révoltait, peut être sa vie était tellement minable qu’elle refoulait toutes ces déceptions sur ces victimes. Peu m’importait, sa vie ne m’intéressait absolument pas.
    Alors que nous nous regardions sas nous lâcher du regard les feuilles mortes posées à même le sol s’élevèrent dans le sol grâce à un coup de vent relativement fort. Un sentiment de puissance me remplit, je ne l’explique absolument pas mais se vent m’avait redonner un confiance inébranlable. « Tiens donc. Tu n'as donc pas peur toute seule dans le noir, ma chérie ? » Pour qui se prenait-elle ? Pourtant sa remarque me fit rire, le fait qu’elle se croit aussi forte par rapport à moi me faisait rire. Bien que se soit une sang d’argent nous étions à forces égales et se grâce à notre vieil âge. Croyait-elle m’intimider ? Je ne sais pas, d’ailleurs sa phrase me fit l’effet inverse, provocant ainsi chez moi une forte envie de rire d’elle, de rire à m’en crever les poumons, les abdos, peut importe. « Arrête de te prendre pour la reine du monde Kaylia, tu serais plutôt le bouffon du roi ! » Ces paroles sortirent de ma bouche tel du venin que je ne pouvais contrôler. Je ne quittais pas son regard, si nous étions dans un dessin animé je suis sure que des éclairs auraient jaillirent de nos yeux pour se diriger vers l’adversaire. Quelle ironie, alors que nous nous détestions depuis de nombreuses années nous ne nous étions jamais battues, peut être par lâcheté, peut être simplement par manque d’occasion. Pour ce soir là était un moment idéal, Kaylia semblait quelque peu intimidée d’être dans ce cimetière, ce qui bien entendue ne me surpris absolument pas. Comment aurait-elle réussit à être à l’aise alors qu’elle était confronté à tout ces meurtres ?
    « Alors Kaylia, tu viens dire bonjour à toutes tes victimes ? » Pourtant quelque chose me désarçonna, l’idée que mon propre frère se comporte de la même façon que cet être qui se trouvait face à moi me dégoûtait au plus haut point, venant même à me troubler durant quelques secondes. Pourtant il ne fallait pas que cela se voit, dans cet endroit, j’étais bien plus puissante qu’elle, elle le savait. Bien que sa vie ne m’intéresse absolument pas je savais qu’elle n’était une sang d’argent que depuis peu de temps, par conséquent ces victimes devaient la troublée à un point que seul les meurtriers pouvaient s’imaginer. Pourtant je choisissais d’utiliser cette faiblesse pour la ridiculiser, la faire redescendre de son trône sur lequel elle était perchée depuis maintenant bien trop longtemps.

_____________

The culprit, you act before thinking
Caught in your ignorant sin
And lying to your own reflection,
you thought you could hide
Deprived of my own innocence, denied
The infinity of recurring torment, your comeuppance
See, hear the torture inside
Devouring what was left of my pride
©️ Quietus Epica
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On my way _ Kaylia (a)   

Revenir en haut Aller en bas
 
On my way _ Kaylia (a)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma présentation !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Blue Blood • :: • PHILADEPLHIE • :: 
Kensington
 :: Cimetière
-
Sauter vers: